Loading

Partagez
Aller en bas
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage
Partage : 2
Voir le profil de l'utilisateur

Salut, ici Hard Pixel !

le Dim 13 Jan 2013, 01:08
Salut a tous, moi c'est Hard Pixel, 20 ans, je vis à Montpellier, et j'ai commencé l'apprentissage du son que depuis peu, même si c'est surement la chose la plus passionnante que j'ai fait de ma courte vie.

J'ai suivi une formation de particulier a particulier pendant une période d'approximativement un an, basée essentiellement sur le mixage son. Je n'ai pour l'instant que peu de preuve de mon savoir faire, et ai du mal a trouver du travail dans le mixage/mastering, même bénévolement (vous connaissez, le cercle infernal "tu n'a pas assez d'expérience donc on ne te prend pas, et comme on ne te prend pas, ça ne risque pas de s'arranger...")

Je me suis inscrit sur ce forum avant tout pour apprendre. J'aimerai en savoir d'avantage sur le son et les moyens de travailler avec.

A plus sur ce forum donc ^^
avatar
Co Adminateur
Partage : 3760
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Salut, ici Hard Pixel !

le Dim 13 Jan 2013, 01:22
Si tu bosses bénévolement tu ne vas pas te faire d'amis !
Tout travail mérite salaire, voilà la base déjà à maitriser pour en faire son métier !
Sinon bienvenu !

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
Ingénieux insomniaque
Ingénieux insomniaque
Partage : 661
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Salut, ici Hard Pixel !

le Dim 13 Jan 2013, 14:50
Si tu bosses bénévolement tu ne vas pas te faire d'amis !
Tout travail mérite salaire, voilà la base déjà à maitriser pour en faire son métier !
Heu!
Ce genre de discours simpliste m'étonne de ta part. Tu ne serais pas en train de résumer la situation un peu trop vite par flemme d'écrire, des fois ?

La culture vit largement grâce au bénévolat. Et particulièrement pour tout ce qui concerne les festivals (même prestigieux), où on compte peut-être un gars payé pour 10 bénévoles à coté... Sans eux, le spectacle et l’évènementiel se résumeraient à des super-productions financées par TF1 et NRJ, des défilés de mode et des séminaires d'entreprise.

Ce "Tout travail mérite salaire", je l'ai surtout entendu de la part de DJ au black à 700 euros qui ont les boules que des gamins de 15-17 balais leur pourrissent leur marché avec des tarifs à 200 euros (au black aussi, bien sûr).

Ce qui importe, avant tout, c'est de ne pas piquer le boulot d'un mec qui aurait été payé sinon. Mais dans tous les évènements où il y a zéro thunes, le bénévolat permet que l'évènement se fasse et on arrive a dégager un peu de thunes pour les artistes, le sonorisateur et le lighteux. C'est donc vertueux pour la profession.

Dans tout ce qui est audiovisuel, production, mastering, etc. bosser bénévolement est douteux: il n'y a aucune légitimité à bosser gratos pour masteriser le son d'un clip de pub! Mais de toute façon ce genre de boîte sait très bien trouver assez de stagiaires "qui ont la foi" pour avoir de la main d’œuvre un peu qualifiée et gratuite en permanence.

Par contre, quand on est prêt à bosser gratos, on a le droit (le devoir?) de choisir pour qui on bosse gratos. Il sera infiniment plus intéressant de s'associer à des artistes pour faire des résidences, s'incruster dans les équipes de festoches, rejoindre le studio d'une SMAC, et bosser avec des artistes émergents. Tu n'auras pas le plaisir de te croire maître du monde devant une console immense, tu apprendras peut-être plus à souder à l'arc qu'à masteriser, mais au moins tu aurais la satisfaction d'avoir aidé à créer quelque chose de novateur, qui n'aurait pu devenir aussi beau sans toi.


Dernière édition par Fish le Dim 13 Jan 2013, 14:52, édité 2 fois (Raison : citation)
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1117
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Salut, ici Hard Pixel !

le Mar 15 Jan 2013, 10:32
Ingénieux trés motivé
Ingénieux trés motivé
Partage : 120
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Salut, ici Hard Pixel !

le Mar 15 Jan 2013, 12:46
+1 Fish

Heureusement que je demande pas un cachet par jour de résidence à mon groupe de banlieue qu'a pas une thune, par contre quand j'ai un petit défraiement et une bonne bouffe de leur part avec surtout un grand merci je suis le plus heureux des hommes.^^
De plus faut bien commencer, et quand on commence on sait pas faire donc effectivement on peu pas vraiment prétendre à un salaire, après c'est à l'employeur d'être intègre et de ne pas utiliser un stagiaire qui débute à la place d'un mec qu'il faudrait payer pour que le boulot soit bien fait. De toute façon je pense que de faire ça dessert car la qualité du résultat va en pâtir.
En tout cas bienvenue à toi et bon courage^^.
avatar
Co Adminateur
Partage : 3760
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Salut, ici Hard Pixel !

le Mar 15 Jan 2013, 15:10
Heu!
Ce genre de discours simpliste m'étonne de ta part. Tu ne serais pas en train de résumer la situation un peu trop vite par flemme d'écrire, des fois ?
Bien sur que c'est une réponse rapide !
Par flemme non, quand j'ai la flemme je ne réponds pas (-;

Souvent on me demande comment je suis arrivé dans ce métier, pourquoi plus le domaine de la sono etc et bien la réponse est simpliste : c'est le domaine où on estimait naturel que toute peine mérite salaire ! même jeune musicien passionné par tout ça mais seulement capable de pousser des caisses, je n'ai jamais fait un plan qui n'ait pas été payé un minimum comme road. Dans le domaine du cinéma ou du studio musique, ce n'est pas le cas, les gens considèrent que si tu veux approcher le "star système" tu as déjà bien de la chance qu'on te laisse faire, alors de là à te payer... tu peux rester des années à faire du court métrage gratos, l'assistant 18h/24 en studio pour peau de balle et ça ne choque personne, et si tu bosses bien comme un esclave (je cite, déjà entendu de studio manager), peut être pourras tu décrocher un projet "en participation" dont la rémunération hypothétique dépendra de paramètres sur lesquels tu n'as aucune influence...
Je ne parle pas des plans docu TV où les "producteurs" t'expliquent que le son c'est simple n'importe qui peut le faire il suffit de savoir mettre les bras en l'air, et d'ailleurs bientôt quand le JRI sera plus expérimenté, tu seras viré car il fera tout seul avec un hf, alors pour la négo du salaire...
Quand tu pars en presta, même pour poser de la 100v dans des arbres pour la foire annuelle du village, au moins les employeurs ont la décence de ne pas te demander de faire du bénévolat.
Et j'ai beaucoup plus appris sur des plans "alimentaires" entouré de pros que sur des plans "sympa" entouré d'amateurs bénévoles...
Sauf si bien sur il s'agit d'une cause personnelle, humanitaire, fête de la musique etc ! Lorsque tu as une situation établie avec des salaires réguliers, participer bénévolement à l'organisation d'un festoch ou autre asso de groupe en développement, pour moi c'est autre chose... de même quand tu es étudiant, il y a le cadre du stage pour ça (même si dans notre domaine j'ai toujours tenu à ce que les stagiaires qui participent aient la rémunération maximale)
Je pense que c'est bien de rappeler ces règles au jeunes, qu'ils ne scient pas la branche sur laquelle on est tous assis, non ?

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter
Partage : 372
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Salut, ici Hard Pixel !

le Mar 15 Jan 2013, 15:53
"
Je pense que c'est bien de rappeler ces règles au jeunes, qu'ils ne scient pas la branche sur laquelle on est tous assis, non ?"

pour en être un (des jeunes) , merci des conseil que tu diffuse (techniquement, ethiquement, et autres), il m'ont deja été utile, et continueront de l'être.

mais au final vous dites bien quasiment la même chose, le bénévolat, sa a du bon, mais sans tomber dans ses travers Wink .
Ingénieux trés motivé
Ingénieux trés motivé
Partage : 120
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Salut, ici Hard Pixel !

le Mar 15 Jan 2013, 16:49
Je crois qu'on à tous le même point de vue au bout du compte. Et je suis aussi bien d’accord avec toi Madees.
avatar
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter
Partage : 375
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Salut, ici Hard Pixel !

le Mar 15 Jan 2013, 22:59
GonZo se rappel de deux mois de stage dans une chaine de TV, pas payé (transport même pas remboursé)... il a mal... XD

Bienvenu HP, on t'aime tu sais Smile

_________________
mister o a écrit:[...] beaucoup de studio sont équipé de PT et beaucoup de gens vont manger chez MacDo, mais franchement que doit on en conclure?

lol!
Contenu sponsorisé

Re: Salut, ici Hard Pixel !

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum