Loading

Partagez
Aller en bas
avatar
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage
Partage : 43
Voir le profil de l'utilisateur

Choix entre interface et préampli avec CAN

le Lun 09 Juil 2012, 18:25
Bonjour je travail en tant que monteur son/ mixeur pour le documentaire, pub et peu de ciné à l'occasion.
En parallèle de cela je fait de la musique pour le plaisir en utilisant les petits moyens de mon travail (01V96, Pyramix et quelques micros), faisant de plus en plus de choses j'aimerai un petit système pour bosser à la maison et ne faire que les enregistrements plus complexe au boulot (batterie).

Je cherche donc un système pour enregistrer 2 pistes simultanés, je ne suis pas convaincu par l'achat d'une interface audio car j'ai déjà vécu les désillusions de non suivi de driver avec les changements d'OS et ça me semble plus durable d'investir au fur et à mesure dans du hard de qualité pour rentrer un signal numérique dans une carte spdif de base.
Ma demande est donc avoir un double préampli avec une entrée DI et un convertisseur stéréo pour faire mes prises définitives (guitare, voix) à la maison quand l'inspiration est là. Avec l'exigence de qualité que ça ne soit pas moins bien qu'une 01V et mieux si possible.
Sachant que j'ai déjà une carte son terratec, horrible en analogique, mais je me dit que l'entrée SPDIF ferai l'affaire.

En cherchant un peu sur le net j'ai trouvé Audient Mico qui fait tout ça en une seule boite ou encore le joemeek twinQ, plus complet mais qui me permettrai aussi d'être utilisé en live (basse en DI et chant).

Sinon en convertisseurs stéréo seul qui tiens la route, il faut mettre quel budget.

Merci de vos conseils
avatar
Co Adminateur
Partage : 3762
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Lun 09 Juil 2012, 18:51
Le SPDIF est un format "grand public", préfère déjà l'AES-EBU (symétrique, connecteur solide)
Ensuite, une entrée SPDIF "de base" est elle mieux qu'une entrée analogique "de base" ? Quid du jitter avec une PLL "de base" ? Qu'est ce qui te fait dire que l'entrée numérique de la Terratec est de meilleure qualité que l'analogique ?
De plus en général, les cartes qui ont une entrée SPDIF "de base" n'ont pas d'entrée wordclock pour les stabiliser...
Si tu pars sur l'idée d'un préamp-can externe, prends au moins une carte avec de bonnes entrées numériques, en AES-EBU.

Pourquoi ne pars tu pas sur une bonne carte son stéréo avec une paire de préamps ? Il y en a pléthore, chez Motu, Focusrite, RME, Apogee, Sound Device,...
Si tu as eu des soucis avec la Terratec au niveau des drivers, il n'y a pas de raison que cela se passe mieux en entrée SPDIF !

Ou alors, tu as des CAN/ tranches de consoles qui ont des sorties directement en USB...


Dernière édition par madees le Lun 09 Juil 2012, 22:35, édité 1 fois

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage
Partage : 43
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Lun 09 Juil 2012, 21:40
Merci te tordre la coup à une idée reçu, le pensait bêtement que si un signal numérique était propre est cadencé avec l'horloge d'un bon convertisseur la liaison spdif était de bonne qualité même sur un truc cheap.
Ca m'arrange pas, mais merci.
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1117
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Lun 09 Juil 2012, 22:37
quel est ton budget ? car si tu veux 2 bon preamp avec des bons convertisseurs et une puissance du feu de dieu, alors c'est Metric Halo ULN2 2d sans hésitation (only mac...)
avatar
Ingénieux insomniaque
Ingénieux insomniaque
Partage : 710
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Mar 10 Juil 2012, 09:03
rosetta 200 !
ou comme dit ci-dessus une chanel strip avec usb.
mais franchement pour utiliser une rosetta, un bonne carte son en amont sera nécessaire...

_________________
http://soundcloud.com/side-key
avatar
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage
Partage : 43
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Mar 10 Juil 2012, 09:29
malheureusement pour l'instant peu de budget, pas plus de 500 e.
avatar
Ingénieux insomniaque
Ingénieux insomniaque
Partage : 710
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Mar 10 Juil 2012, 09:53
bah RME babyface

_________________
http://soundcloud.com/side-key
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1117
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Mar 10 Juil 2012, 10:52
ou DUET Smile
avatar
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage
Partage : 43
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Mar 10 Juil 2012, 12:54
Je suis sur PC, la babyface a donc l'air d'être la solution.
Je l'avais déjà vu, mais j'avais du mal à imaginer que dans un si petit boitier on arrivait à faire des préamp et converto de qualité par rapport à l'isolation interne des composant.
Par rapport au préamp et au convertisseur on en est où par rapport aux yam (01V96) que j'utilise régulièrement.
Sinon, à ce prix c'est hallucinant.

Merci
avatar
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter
Partage : 524
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Mar 10 Juil 2012, 14:14
Sinon une fireface 400 d'occase! En tout cas chez RME ça sera mieux qu'une 01V!
avatar
Ingénieux insomniaque
Ingénieux insomniaque
Partage : 710
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Mer 11 Juil 2012, 02:01
Le total mix de la Babyface est entièrement revu.
Même possibilité qu'un console mais en Software.
Les préamps sont contrôlés digitalement avec un espèce de limiteur numérique qui baisse automatiquement les clips en entrées.
en gros ce sont les mêmes préamps que dans les UFX/UCX

_________________
http://soundcloud.com/side-key
avatar
Ingénieux trés motivé
Ingénieux trés motivé
Partage : 127
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Jeu 12 Juil 2012, 23:16
sam633 a écrit:Merci de tordre la coup à une idée reçue, je pensais bêtement que si un signal numérique était propre est cadencé avec l'horloge d'un bon convertisseur la liaison spdif était de bonne qualité même sur un truc cheap.

Tu as tout à fait raison. Une fois que tu es en numérique et tant que tu y restes, le jitter n'entre pas en jeu. Mais à un moment il faudra bien que tu reviennes en analogique pour écouter et là, de nouveau, ça peut compter, bien que, à l'écoute, les différences entre convertisseurs récents ne sont pas énormes (tests à écouter sur Audioaddict et Gearslutz). Une Babyface correspond à ton besoin, les drivers de RME, particulièrement en USB, sont parmi ce qui se fait de mieux et se révèlent à l'usage parfaitement stables (moyennant les précautions habituelles : désactiver les cartes réseaux, etc.). Pour plus de possibilités, tu peux lui préférer la Fireface UC (ou l'UCX encore plus perfectionnée). Sur toutes les Fireface, exceptée la 800 plus ancienne, les préamplis sont des PGA2500 qui équipent aussi des interfaces d'autres marques (l'Orpheus de Prism, la Duet et l'Ensemble d'Apogee) et le Micstasy, le très select préampli haut de gamme de RME. La Babyface a une version de ce circuit différente au niveau de la commande de gain (pas de 3 dB au lieu de 1 dB, gain maxi 60 dB au lieu de 65 dB) mais les autres caractéristiques audio restent les mêmes. J'ai comparé les préamplis de la Fireface 400, de la Babyface et de l'UFX à des préamplis de bonne facture (DAV BG1, Fearn VT-2, Lake Peopke F355) : il y a des différences très subtiles mais pas de quoi en faire un plat (et casser sa tirelire pour certaines de ses machines fort coûteuses). Par exemple, voici une comparaison entre FIreface 400 et Fearn VT-2 (le meilleur préampli au monde selon ses afficionados) avec des micros à ruban (M 130 sur piano et M 160 sur voix) qui demandent beaucoup de gain :

piano - Fireface 400
piano - Fearn VT-2
voix - Fireface 400
voix - Fearn VT-2

Note que tu peux utliser une Fireface en préampli à sortie numérique sans la raccorder à un PC.
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1212
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Ven 13 Juil 2012, 09:48
de chez RME j'ai un Octamic2 et une UCX (totalement satisfait, je suis!)
je confirme que c'est très très bon pour ce que ça coûte (super rapport qualité-prix) avec des préamplis nettement meilleurs que ceux de la 01V96
très bons convertisseurs et très stable dans l'ensemble etc etc...
note : la latence aller-retour (donc double conversion) de la UCX est de 0,6msec à 48kHz -- du rêve !
(du coup j'ai l'impression (??) que les Motu (et S-Konnect) sont un peu à la traine par rapport à cette nouvelle génération de chez RME (mais je me trompe peut-être)

en pure hardware le DBX386 n'est pas moche ; Joemeek ne m'as pas trop convaincu par contre... (mais peut-être juste une question de goût perso ??...?)
avatar
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage
Partage : 43
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Ven 13 Juil 2012, 12:43
Merci pour vos conseils précis, de plus ça me rassure si on peux utiliser la Babyface en direct sans pc, comme ça si un jour il n'y a plus de driver ça reste utilisable quand même.
avatar
Ingénieux trés motivé
Ingénieux trés motivé
Partage : 127
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Ven 13 Juil 2012, 13:59
Attention je doute que la Babyface, au contraire des Fireface (au moins de certaines), soit utilisable en standalone.
Si on en croît le forum RME, ce n'est pas possible :

kann das Babyface auch ohne Computer, als Standalone-D/A-Wandler genutzt werden?

Nein, das Babyface braucht einen Host, an den es per USB angeschlossen sein muß.
avatar
Co Adminateur
Partage : 3762
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Ven 13 Juil 2012, 17:24
didier.brest a écrit:Une fois que tu es en numérique et tant que tu y restes, le jitter n'entre pas en jeu.
Je suppose que tu veux dire qu'on ne l'entends que lorsque l'on convertit en analogique ?
Le jitter est bien un phénomène qui apparait dnas le domaine numérique.
La stabilité de l'horloge de départ en est une cause (souvent exagérée car avec une clock à quartz relativement basique, le jitter est déjà trés faible), la ligne de transmission une autre (et là l'aes-ebu est au dessus du spdif), et surtout la réception, lorsque l'appareil doit reconstruire l'horloge et les datas.
Un peu de lecture :
http://www.tnt-audio.com/clinica/jitter1_e.html
http://peufeu.free.fr/audio/extremist_dac/files/jitter92.pdf


_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
Ingénieux trés motivé
Ingénieux trés motivé
Partage : 127
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Sam 14 Juil 2012, 00:25
Le jitter est généré lors des conversions AN et NA : c'est la distorsion causée par l'instabilité de l'horloge du convertisseur. En dehors de ces conversions, lors d'une transformation numérique d'un signal numérique (toutes les opérations dans la station de travail audio) ou d'une transformation analogique du signal analogique, il n'y a pas d'effet supplémentaire de jitter : un compresseur Fairchild, qu'il s'agisse d'un vrai vintage ou d'un plugin UAD, n'a pas de jitter.

Je ne crois pas à l'aggravation du jitter par une liaison SPDIF suffisamment courte, surtout entre deux appareils du niveau de RME. Tout ces appareils sont équipées de dispositifs évolués de suppression de jitter lors de la régénération de l'horloge d'échantillonnage et du signal audio-numérique à partir du flux SPDIF entrant tels que seul le jitter dû aux conversions AN et NA importe. J'ai peut-être tort mais je ne serais pas seul :
Jitter at the converter will cause undesirable degradation. Jitter has different types of impact on different converter architecture. Also, there are different types of jitter (causes of jitter). Jitter may reduce dynamic range, it can introduce unwanted "tones" that "move with the music"... It is a pretty complicated subject. But all that is about CONVERSION JITTER, not to be confused with much hype about INTERFACE JITTER, which is the jitter of moving digital data around. As a rule, interface jitter is a non issue, but converter jitter is an issue.
Qui a dit ça ? Dan Lavry. Smile


La différence, entre AES-EBU et SPDIF est principalement électrique ; la liaison AES-BU étant symétrique et ayant une tension électrique plus élevée, peut véhiculer un signal numérique sur une plus grande distance avant que la dégradation du signal soit telle que le récepteur ne puisse récupérer sans erreur les données numériques. Sur une Fireface 400, la même entrée RCA peut recevoir indifféremment du SPDIF et de l'AES-EBU sans qu'il soit besoin de spécifier lequel des deux types est utilisé.
avatar
Co Adminateur
Partage : 3762
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

le Dim 15 Juil 2012, 20:24
Je ne crois pas à l'aggravation du jitter par une liaison SPDIF suffisamment courte

Ce n'est pas une croyance mais un fait scientifique il me semble. Tu veux dire que tu ne crois pas à son incidence ?
Surtout avec une entrée "cheap" (sans vouloir me prononcer non plus, je ne connais pas sa Terratec, mais ce n'est pas du RME, puisque tu cites cet exemple). La PLL peut elle même ramener des effets indésirables.

Je ne veux pas dramatiser, je suis bien d'accord, en général une liaison spdif courte fonctionne, et les défauts induits par le jitter apparaissent lors de la cna, et a l'intérieur de l'ordinateur tout devient asynchrone, mais voici encore de quoi faire couler de l'encre :
http://www.positive-feedback.com/Issue14/spdif.htm
Est ce que ça a vraiment un sens de coller un surper préamp-can sur une entrée spdif de base ? Aucune incidence ?

Enfin, une bonne carte son avec de bons drivers me semble essentielle, ne serait ce qu'une 2 i/o.
Sinon, comment entendras tu les finesses de ton préampli-convertisseur, si tu n'as qu'une piètre conversion numérique analogique en monitoring ? Ou alors tu as déjà un bon cna ?


_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
Contenu sponsorisé

Re: Choix entre interface et préampli avec CAN

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum