Loading

Partagez
Aller en bas
avatar
Fondateur
Partage : 7668
Voir le profil de l'utilisateur

Glossaire technique B/C

le Mar 03 Mar 2009, 22:44
B
BACKGROUND NOISE : bruit de fond.

BALANCE : a) équilibrage des niveaux
gauche et droite d’un signal stéréo ;
b) équilibrage des niveaux des différentes
sources dans un mixage.

BALANCED : symétrique.

BANDE PASSANTE : gamme de fréquences
reproduite par un système électro-acoustique.

BANDWIDTH : bande passante.

BANTAM : norme de jack miniature utilisé
dans les dispatchings professionnels. On
parle aussi de jacks 4,4 mm ou TT (Tiny
Telephone).

BASS TRAP : résonateur acoustique utilisé
pour l’élimination des fréquences graves
dans une cabine d’écoute de studio ou dans
une salle.

BAUD : unité de vitesse de transmission de
signaux numériques. 1 Baud = 1
bit/seconde. Voir BPS, KBPS.

BAUD RATE : Vitesse de débit numérique.

BELDEN®️ : société américaine spécialisée
dans la fabrication de câbles audio-vidéo
mais aussi câbles réseaux et fibre optique.

BELDFOIL®️ : brevet déposé par BELDEN
pour la construction du blindage en feuillard
aluminisé.

BF : basses fréquences (ou fréquences audio)
comprises entre 20 et 20 000 Hz.

BIAMPLIFICATION : procédé qui consiste à
séparer électroniquement au niveau ligne les
fréquences hautes et basses destinées aux
amplificateurs alimentant les haut-parleurs.

BLINDAGE FEUILLARD ALU : le blindage de
câbles audio destiné aux installations fixes et
de certains multipaires est très souvent réalisé
à l’aide d’un feuillard alu. Pour assurer une
meilleure flexibilité (notamment dans les
multipaires), il s’agit le plus souvent d’une
feuille de mylar aluminisé. Ces deux formes
de blindage assure un blindage BF de
100 %, contrairement aux tresses et aux
guipages, dont les coefficients de
recouvrement varient de 60 à 98 %.

BLINDAGE GUIPE : les câbles audio peuvent
être blindés par une torsade de cuivre
(étamée ou non). Cela procure une grande
souplesse, mais une résistance mécanique
moins bonne que celle d’une tresse. La
qualité du blindage BF est liée au coefficient
de recouvrement du guipage. Dans le temps,
après manipulation mécanique, la mobilité
du guipage peut entraîner une perte de la
qualité du blindage. On retiendra les
avantages de prix, souplesse et facilité de
câblage.

BLINDAGE PAR TRESSE : les câbles audio
peuvent être blindés par une tresse de cuivre
(étamée ou non). Cela procure un excellent
blindage HF et une grande résistance
mécanique. La qualité du blindage BF est liée
au coefficient de recouvrement de la tresse
(peut varier de 60 à 98 % selon les
constructeurs).

BNC : connecteurs coaxiaux destinés aux
liaisons vidéo et HF. En vidéo sont utilisés
des BNC 75 Ohms ; en HF et en liaisons de
données, il s’agit de BNC 50 Ohms.

BOITE DE DIRECT (active/passive) : boîtier
permettant de réaliser l’adaptation de
niveau, d’impédance et de connectique entre
un instrument électrique et une entrée de
console.
Active : elle utilise des circuits électroniques
alimentés pour réaliser ces fonctions.
Passive : elle fait appel à un transformateur
et ne nécessite pas d’alimentation.

BOITIER CASQUE : boîtier d’adaptation pour
brancher un ou plusieurs casques sur une
sortie d’amplificateur.

BONNETTE : dispositif acoustico-mécanique,
destiné à éliminer les effets du vent et des
plosives sur un microphone ; p.e. bonnette
anti-vent.

BOOMER : haut-parleur spécialisé dans la
reproduction des fréquences graves (20 à
350 Hz).

BORNIER : dispositif de connection par
serrage soit par vis soit par ressort.

BOUCLE DE MASSE : antenne formée par les
connections électriques (vers la masse)
d’appareils, qui récupèrent tous les
rayonnements environnants.

BPS : Bits Par Seconde. Unité de définition de
la vitesse de transfert de données numériques
entre deux ordinateurs ou entre leurs
éléments (sur un réseau, ou entre disques
durs par exemple). On trouve également
Mbps, ou Mégabits par seconde (pour les
réseaux ethernets, on trouve des vitesses de
10 à 100 Mbps).

BRASSAGE (baie de) : Panneau de
connexions regroupant les entrées-sorties
d’un système, destiné à reconfigurer la
circulation des signaux. Utilise en général
des jacks à coupure et des cordons souples.

BRETELLE : cordon de dispatching ; qualifie
généralement les câbles de longueur
inférieure à 1 mètre.

BRIDGE : mode de fonctionnement en pont
d’un amplificateur, permettant de faire
débiter les 2 canaux dans une même charge,
de façon à cumuler les puissances.

BROADCAST : diffusion (TV, radio) par voie
hertzienne. Par extension, le terme broadcast
s’emploie pour qualifier le marché de la
radio et télévision, ainsi que pour qualifier
les équipements conçus pour ceux-ci.

BRUIT AMBIANT : bruit de fond inhérent à
un lieu et lié à l’activité humaine, à la
climatisation, aux bruits des machines, etc.

BRUIT BLANC : bruit composé de toutes les
fréquences du spectre audible, émises avec
un niveau sonore identique par bandes de
fréquence découpées linéairement.

BRUIT ROSE : bruit composé de toutes les
fréquences du spectre audible, émises avec
un niveau sonore identique par bandes
d’octaves ou de 1/3 d’octaves (le bruit rose
est utilisé pour étalonner les systèmes électroacoustiques),
à l’aide d’un analyseur en
temps réel.

BUFFER : amplificateur d’isolation.

BUNDLE : Terme anglais qui signifie en
jargon commercial “livrés ensemble et non
séparables”. La carte à 1000 euros et le
logiciel à 1000 euros peuvent être vendus en
bundle pour 1800 euros, et dans ce cas la
carte et le logiciel sont inséparables si l’on
souhaite bénéficier du meilleur prix d’achat.

BUS (barre de mélange) : point de
sommation d’un ensemble de signaux.
Lorsqu’on parle de console 8 bus, on décrit
le nombre de sous-groupes auxquels peuvent
être affectées les modulations d’entrées.

BYPASS : dérivation permettant d’éviter un
circuit ; mise hors service d’un circuit.

BYTE : Terme anglais dont la traduction
française est “octet”, c’est un ensemble de 8 bits.


C
CABLE DE CABLAGE : se dit d’un câble
réservé au câblage fixe, lorsque celui-ci
est blindé. Il s’agit souvent d’un blindage
par feuillard aluminium ; en général les
caractéristiques mécaniques d’un câble
de câblage n’autorisent pas son
utilisation en installation mobile.

CABLE COAXIAL : Câble de transmission
de section cylindrique à construction
concentrique, comprenant un conducteur
centré à l’intérieur d’un blindage, séparés
entre eux par un matériaux diélectrique,
le tout recouvert d’une gaine externe
isolante.

CABLE MICROPHONE : qualifie un câble
constitué de deux conducteurs et d’un
blindage, destiné au transport de signaux
microphoniques. Lorsqu’il désigne un
câble équipé de ses connecteurs, alors il
s’agit d’un câble XLR mâle - XLR femelle
qui peut véhiculer aussi bien des signaux
microphoniques que des niveaux ligne.

CANARE®️ : société japonaise spécialisée
dans la fabrication de câble audio et
vidéo haut de gamme.

CANNON®️ : fabricant de connecteurs
professionnels. En audio-pro,

CANNON®️ est connu pour ses
connecteurs XLR ; on parle souvent de
connecteurs CANNON®️ pour dénommer
un connecteur norme XLR.

CARDIOIDE (directivité) : directivité
favorisant la face avant du transducteur
(diagramme polaire en forme de coeur).
CARTE SON : Carte équipée d’un DSP, de
convertisseurs et de connexions entréessorties
permettant de traiter l’Audio dans
un micro-ordinateur.

CCIR : norme de standardisation des
magnétophones concernant les
corrections d’enregistrement-lecture, les
dimensions des pistes et les types de
bobine.

CD : Compact Disc Audio.

CD DA : Compact Disc Digital Audio.

CD-I : Compact Disc Interactif. Le CD-I est
un disque physiquement identique à un
CD Audio (album musique) ou à un CDROM,
qui a été gravé selon une norme
Philips. Il utilise un lecteur CD-I qui se
branche sur un téléviseur. C’est un
produit multimédia destiné avant tout au
grand public.

CD Plus : Compact Disc composé à la fois
d’une plage contenant un programme
audio CD DA et une plage contenant un
programme interactif de type CD-ROM.

CD-ROM : Compact Disk Read Only
Memory. Disque Compact support de
données, utilisé en lecture seule. Le CDROM
est un disque physiquement
identique à un CD Audio (album musique)
qui permet de stocker 650 Mo de données
numériques. Cela permet d’archiver des
fichiers de grande dimension pour des
données haute résolution (images, sons,
vidéo) qui peuvent dès lors cohabiter avec
le texte, leur association représentant le
Multimédia. Le CD-ROM ne peut être
gravé qu’une seule fois, à la différence
d’une disque amovible (magnéto-optique,
Syquest, disque dur...).

CD-RW : Compact Disk Read Write.
Disque compact réinscriptible. Utilisable
pour audio ou données.

CE : Norme évolutive concernant la
compatibilité électromagnétique des
équipements électriques ainsi que leur
sécurité (1997).

CE (marquage) : Ce sigle indique que le
fabricant garantit que son produit est
conforme à la norme CE. Doit être apposé
sur le produit lui-même, son emballage ou
sa documentation.

CEI (Watts CEI) : norme de mesure
européenne de la puissance admissible
d’un haut-parleur.

CHANNEL : voie de console ou canal de
fréquence radio.

CHATEAU : ensemble de sonorisation,
composé d’enceintes empilées.

CHIP : appellation familière d’un circuit
intégré, traduit en français par “puce”.

CHIPSET : ensemble de circuits intégrés
destiné à remplir un ensemble de
fonctions dans un système. L’exemple le
plus courant étant le chipset Intel destiné
à réaliser toutes les fonctions annexes
d’un PC, en support du processeur (CPU).

CI : circuit intégré.

CINCH : connecteur coaxial asymétrique
comportant un contact et une masse,
destiné aux liaisons audio semiprofessionnelles
(asymétriques niveau -10
dB). Connu aussi sous le nom de
connecteur RCA ou phonoplug.

CLEAN FEED : sortie de console
configurable en tant que sortie directe ou
partielle.

CLUSTER : assemblage d’enceintes
suspendues en général au-dessus du
public.

CODE TEMPOREL : message enregistré en
synchronisme avec un programme,
permettant de synchroniser plusieurs
sources (voir SMPTE et EBU).

COLD (point froid) : point de
raccordement d’un signal symétrique, de
polarité opposée au point chaud.

COMPATIBILITE ASCENDANTE :
Possibilité à un logiciel (ex. version 2.0)
de travailler sur les fichiers créés par les
versions antérieures (1.0 ou 1.5). La
compatibilité ascendante ne permet pas à
l’application version 1.5 de traiter les
fichiers créés ou enregistrés par la
version 2.0.

COMPRESSEUR : amplificateur à gain
variable, diminuant la dynamique d’un
signal en fonction d’un seuil et d’un taux
de compression variables.

COMPRESSION DRIVER : haut-parleur à
chambre de compression.

COMPRESSION (numérique) : principe de
diminution de la quantié d’informations
contenues dans un signal, permettant de
stocker ou de transmettre des données
informatiques, audio ou vidéo à moindre
coût et plus rapidement. Le Fax a été le
premier à bénéficier de la compression
de données. De nombreux systèmes
d’enregistrement font appel à des
techniques de compression de données,
dont la qualité subjective est sujette à
controverse.

CONDUCTION AERIENNE : transmission
de l’énergie acoustique issue de la source
sonore par le milieu aérien.

CONDUCTION SOLIDIENNE :
transmission de l’énergie acoustique issue
de la source sonore par un solide.

CONFERENCE : a) intercom :
communication multi-partite sur une
même ligne ;
b) salle de conférence : lieu de réunion
ou de présentation.
CONTROL ROOM : cabine d’un studio ou
régie technique.

CONTROL UNIT : ensemble des
traitements insérés entre la sortie d’une
console de sono et le système de
diffusion, incluant généralement un
égaliseur graphique (ou paramétrique) et
un compresseur.

CONVERTISSEUR ANALOGIQUEDIGITAL
: dispositif chargé de
transformer les données analogiques en
données numériques codées.

CONVERTISSEUR DIGITALANALOGIQUE
: dispositif chargé de
transformer les données numériques
codées en données analogiques.
CORRECTION ACOUSTIQUE : opération
consistant à améliorer les caractéristiques
acoustiques d’un local d’écoute en
matière de réflexion, absorption,
diffusion, afin d’optimiser sa réponse en
fréquence.

CORRELATEUR DE PHASE : afficheur
indiquant la différence de phase entre
deux signaux.

COUPE VOIE : voir coupure de voie.

COUPURE (de voie) : fonction mettant en
route ou hors circuit la tranche d’une
console.

COUPURE (dispatching à) : fonction de
commutation automatique d’une entrée
vers une sortie, liée à l’insertion d’un jack
dans l’un ou l’autre de ses points de
patch. Ex : patch sans coupure (aucune
liaison préétablie entre entrées et sorties) ;
patch avec coupure (half normal) en
l’absence de jacks dans une entrée
(celles-ci sont reliées aux sorties
correspondantes) ; le câblage à coupure
double (full normal) met en oeuvre deux
jacks à coupure. Chaque jack inséré
devient prioritaire sur la coupure (voir
patch).

COUPURE (jacks à) : jacks faisant appel
à des lames de coupure qui établissent
une liaison privilégiée, lorsqu’aucun
connecteur n’est inséré.

COURBE DE REPONSE (en fréquence) :
courbe exprimant le niveau en fonction
de la fréquence.

COUVERTURE : zone d’utilisation
optimale d’un haut-parleur spécifié dans
les plans horizontal et vertical.

CPU : Central Processing Unit ;
Abréviation qui désigne l’unité centrale
d’un ordinateur ou son micro-processeur.

CRACKLE : Bruit de surface d’un disque
vinyle ou d’un autre support donnant
l’impression de craquements.

CRETE-METRE : appareil permettant de
visualiser les pointes de modulations.

CRITICAL DISTANCE : distance critique.

CROSS-OVER : filtre séparateur pour
enceintes ; peut être actif ou passif.

CROSSTALK : diaphonie.

CUE : a) terminologie broadcast pour
pré-écoute ; b) point de repère sur une
bande, un mixage, un fichier audionumérique,
un événement MIDI.

CUEING : repérage rapide
(magnétophone, lecteur CD, etc.).

CURVE : courbe.

CUT : coupure de voie ; mise hors service
d’une voie (ou d’une fonction).

_________________
un homme n est pas bon a tout mais il n est jamais propre à rien

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum