Loading

Partagez
Aller en bas
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1212
Voir le profil de l'utilisateur

[TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Lun 07 Juin 2010, 13:23
hello
suite au Tuto sur le High-Pass j'ai continué un peu mes tests pour bien démontrer les différences vraiment flagrantes entre un eq analogique et un eq numérique
dans ce cas précis j'ai fait des mesures avec un DBX 2231 et avec l'EQ graphique du DBX DR260
vous allez voir que c'est assez étonnant
dans les graphiques les courbes rouges correspondent à la réponse du 2231 et les courbes bleues à la réponse du DR260
alors première image:
un seul filtre est placé à 1kHz avec une atténuation de -12dB ! le filtre numérique est bien plus étroit que son copain analogique; on remarque également que le filtre analogique se place bien sur -12dB tandis-que le filtre numérique n'y arrive pas (il est en fait à -10dB; et c'est sans doute pour laisser la marge en cas de sommation de plusieurs filtres voisins -> on verra cela justement un peu plus tard !!!))
===========>>>>>>>

----------------------------------------------------------------------------------

deuxième image j'ai ajouté ici les deux filtres voisins, c'est-à-dire les 800Hertz, le 1kHz et 1,25kHz (tous les trois à -12dB)
on remarque toute de suite le même phénomène d'étroitesse des filtres numériques qui créent du coup des petits accident (entre les bandes) tandis-que le filtrage en analogique semble bien régulier, additif et musicale (sur l'analogique les bandes individuelles s'additionnent parfaitement pour en créer une nouvelle bande plus large)
on remarque également que les gains sur l'eq analogique s'amplifient pour arriver à presque -17dB -> par addition en Q constant;
pour le numérique seuls les 1000 Hertz atteignent du -18Hz (sans doute par l'addition virtuelle par l'algorithme et l'ensemble est bien plus irrégulier)
===========>>>>>>>

----------------------------------------------------------------------------------

on arrive alors au graphique N°3; ici j'ai laissé les filtres 800Hz et 1,25kHz sur -12dB et j'ai relevé le 1kHz à +12dB...
on constate une fois de plus une "musicalité logique sur l'analogique -> le 1kHz revient presque à 0dB (addition) tandis-que l'ensemble des trois filtres crée quand-même une forte atténuation ce qui est logique (mais on remarque cependant une certaine irrégularité des filtres - on y reviendra...);

sur le numérique il se passe maintenant des choses un peu plus bizarres (et moins logiques!!) : l'algorithme essaye d'exécuter les calculs, mais il crée aussi des artifices sur les bandes voisines que je n'avais pas touché du tout, en l'occurrence les 500 et 630 Hz et les 1,6 et 2 kHz -> mine de rien un bon +2,5dB sur le 630Hz !!! (et ceci malgré un -12dB des 800Hertz juste à côté !!!)
===========>>>>>>>

----------------------------------------------------------------------------------

ensuite j'ai simplement créé un filtrage en peigne en atténuant une bande sur deux - et en laissant à 0dB les autres bandes (évidemment les mêmes bandes respectives sur les deux eq) avec toute de même une différence importante =>> sur l'analogique (DBX2231) j'ai atténué chaque bande de -15dB; sur le numérique par contre je n'ai atténué que de -12dB par bande
le résultat est assez surprenant :
le 2231 crée un graphique assez régulier qui fait penser à une sinusoïdale; les bandes atténués atteigne du -16dB tandis-que les bandes non-atténués (qui sont donc restés à 0dB) atteignent finalement du -12dB en moyenne (=atténuation globale de l'eq par addition logique des filtres); on remarque également une certaine irrégularité des différentes filtres (j'ai la flemme d'aller chercher mes autres eq au local pour comparaison....) - ça pourrait être dû aux marges d'erreur des composants

par contre sur l'eq numérique l'algorithme a bien du mal à suivre convenablement ces réglages un peu spéciaux
en résultat il crée un truc avec un filtrage en peigne très prononcé dont l'atténuation atteint quand-même les -25dB !!!! on obtient donc au final plus que le double de l'atténuation réglé pour chaque bande; et le fait que le gain global remonte nettement vers les bords extrêmes 30Hz et 16kH montre clairement qu'il s'agit d'un effet additif mal maitrisé

j'aimerais remarquer une fois de plus que l'atténuation de chaque bande est de -15dB sur l'analogique et de -12dB sur le numérique (on ne dirait pas en voyant le graphique!)
===========>>>>>>>

----------------------------------------------------------------------------------

un dernier graphique montre (exactement !) la même mesure avec un lissage (smoothing) du graphique (l'affichage est fait un calculant à chaque fois la moyenne de plusieurs points de mesures - la mesure-même étant strictement la même que celle ci-dessus)
et d'ailleurs : tous les graphiques ci-dessus s'affichent sans aucun lissage (et sans calcul de moyenne)

la courbe bleue s'affiche bien plus douce sur le graphique ci-dessous; ce qui démontre surtout qu'il faut faire attention aux divers paramètres réglés dans l'analyseur et de savoir interpréter un graphique par rapport aux paramètres réglés
===========>>>>>>>

----------------------------------------------------------------------------------
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1212
Voir le profil de l'utilisateur

les eq paramétriques sur la 01V96

le Lun 07 Juin 2010, 13:30
et voici encore quelques explications et graphiques sur les eq paramétriques de la 01V96 (valable d'ailleurs plus ou moins pour tous les eq paramétriques Type 1 et 2 de consoles Yamaha numériques...)

voici quelques diagrammes qui montrent bien la différence entre les EQ du Type1 (tracé en bleu) et Type 2 (tracé en rouge)... l'affichage de la fenêtre se fait en +/- 18 dB (le diagramme d'en haut montre le comportement de phase entre -180° et +180°)

image 1 : 250 Hz à -6dB et 1000 Hz à -10 dB -> en type 2 on obtient déjà un -18 dB à 500 Hz (c'est assez violent) et la phase tourne à 180° à 500Hz (et tourne complètement de 360° sur la bande entière); le type 1 (bleu) correspond plus à un comportement analogique avec un -10 à -12 dB dans la zone entre 300 et 1000 Hz et avec un comportement de phase tout à fait acceptable==>>

===============================

image 2 : 250 Hz à -3dB et 1000 Hz à -10 dB
là ça devient carrément délirant; le type 1(bleu) se comporte toujours assez analogiquement avec un incident de phase en douceur (normal et acceptable) tandisque le type 2 (rouge) nous et crée un formidable notch de près de -27 dB (véridique!!) et un incident de phase de près de 65° déjà spectaculaire ==>>

============================

image 3 : 250 Hz à +10dB et 1000 Hz à -10 dB
ici les différences entre les deux types de filtres sont déjà moins évidents, mais une fois de plus on constate que le tracé bleu (type1) est plus naturel par rapport aux réglages que le tracé rouge ==>>

==================================

conclusion : j'ai fait d'autre relevés, mais je ne vais évidemment pas publier un album de capture d'écrans; ce qui en résulte est assez clair : le comportement du filtre Type 2 est très étrange et souvent excessif; parfois même complètement incompréhensible... personnellement je resterai en Type 1, les résultats des mesures sont sans surprises même si ce filtre semble plus mou en utilisation pratique....

quand j'avais publié ces schémas un copain (Didier) avait fait les remarques suivantes :
Didier a écrit:J'ai utilisé deux eq réglés sur la même frequence (1kHz) le même Q (2) et le même Gain voici les résultats

le type I ce comporte correctement par addition classique des gains
Le type II parcontre donne à un gain de

- 3 db un changement de la forme de la courbe et donc du facteur de qualite un peu plus grand
- 6 db le fameux notch dont ziggy à fait mention, descendant en dessous des - 20 db de l'echelle du graphique.
-12 db un grave problême de repliement intervient !

la fréquence centale (1khtz) remonte à - 3 db tandis qu'aparaisse deux notch de chaque coté, s'écartant l'un de l'autre à fur et à mesure que les gain sont baissé !!!

en rajoutant les deux autre eq aux m^me valeur et avec un gain de -18 db j'arrive à augmenter le 1 khts à +10 db et avoir deux notchs centrés sur (environ) 200 Htz et 8 khtz !

à l'invers et pour les mêmes valeurs, en cas de gain positif il se passe à
+ 3 db le Q descent le gain également
+ 6 db idem (environ + 10 db au lieu des 12)
idem pour les autres valeurs.

J'ai reproduit l'opération sur le type II de la DM 2000........ idem

Je ne sais pas comment ça sonne mais si vous devez casser un larsen
je vous déconseille de passer du type I vers le II masters ouvert , car avec une telle remonté de la fréquence centrale vous allez droit à la casse !


Dernière édition par ziggy le Sam 12 Juin 2010, 08:28, édité 2 fois
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1212
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Lun 07 Juin 2010, 18:19
encore une petite mesure pour boucler le truc
vu le comportement un peu bizarroïde de l'eq graphique numérique, je me suis dit ce serait marrant de faire une atténuation globale et regarder ce qui se passe....
....ce que je fis !!
alors j'ai mis toutes les bandes à -6dB précis ! dans le graphique ce dessous vous voyez la ligne jaune sur le 0dB ce qui correspond à l'appareil en bypass (aucune différence ici entre le 2231 et le DR260 => même gain en mode by-pass et les deux lignes (blanche et jaune) ne font qu'une!!

puis j'ai atténué toutes les bandes à -6dB et le 2231 donne à nouveau une réponse linéaire presque droite (la ligne rouge), mais évidemment avec un gain globale plus bas que les 6dB indiviuels; on trouve environ -9dB à +/- 0,2dB (certainement encore une question de tolérance d'erreur des composants)

sur le DR260 par contre (la ligne bleue), on trouve une ondulation (assez régulière, il faut le dire!) d'environ +1dB et -1dB (donc variation de 2dB) avec un gain global qui va à -15dB
on remarque encore une fois une nette remontée du gain globale en bas et en haut vers les extrémités (30Hz et 16kHz)
===========>>>>>>>

----------------------------------------------------------------------------------
avatar
Fondateur
Partage : 7668
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Lun 07 Juin 2010, 19:24

Super Tuto

_________________
un homme n est pas bon a tout mais il n est jamais propre à rien

avatar
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
Partage : 355
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Lun 07 Juin 2010, 19:44
si tu es pas profs, tu devrais y penser ......
avatar
Moderateur Global
Partage : 1044
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Lun 07 Juin 2010, 23:13


je vais p'tre regarder mes eq numériques différemment demain matin... lol
très intéressant comme explications Smile
avatar
Co Adminateur
Partage : 3762
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Lun 07 Juin 2010, 23:25
Moi je retiens que l'eq graphique, numérique comme analogique, c'est vraiment la m silent
Vive les paramétriques ! Razz

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
Partage : 649
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Mar 08 Juin 2010, 00:47
Clap ! clap ! Clap !

_________________
Dire ce que l'on pense... Et penser ce que l'on dit.


Qui peut le plus, peut le moins... Rarement l'inverse !!!
avatar
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage
Partage : 6
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Ven 11 Juin 2010, 22:40
ziggy a écrit:image 1 : 250 Hz à -6dB et 1000 Hz à -10 dB -> en type 2 on obtient déjà un -18 dB à 500 Hz (c'est assez violent) et la phase est tourné brutalement de 180° au point culminant (autour des 500 Hz); le type 1 (bleu) correspond plus à un comportement analogique avec un -10 à -12 dB dans la zone entre 300 et 1000 Hz et avec un comportement de phase tout à fait acceptable==>>

===============================

Juste une précision sur l'interprétation de la courbe de phase (car on voit souvent l'erreur) : ce qui semble être une brusque cassure dans la courbe ne l'est pas en réalité. Au delà de +180°, la courbe de phase se "replie" sur elle-même (comme si le graphique était dessiné sur un tube) pour continuer à -180°.

[On pourrait afficher la phase de 0° à 360° (Systune le permet par exemple), et cette fois-ci, ce serait la courbe bleue qui passerait brutalement le zéro...]

Donc la phase se ballade gentiment sans "cassure" (hors phase tout de même avec des signaux cohérents !!)
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1212
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Ven 11 Juin 2010, 23:02
désolé de te conterdire, mais c'est pas vrai que la phase se ballade gentiment...

il est vrai que les points -180° et +180° sont identique sur un graphique 3D (la ligne verticale ne signifie rien d'autre que les deux points extrêmes se rejoignent (ça va de soi!!) - et bien entendu : sans cassure
mais mais mais :
sur la ligne bleu (eq type 1) on voit la phase se ballader (presque gentiment!) de -40° à +40° entre 125 et 2000 Hertz (soit 80°)
sur la ligne rouge (eq type2) la phase tourne (pas gentiment!) entre -80° et 80° mais en passant cette fois-ci par le point 180° donc un mouvement de 200° entre les mêmes fréquences et avec un même réglage de filtre; à ma perception des choses ce n'est ce que j'appelerais " se balader doucement!!"

[On pourrait afficher la phase de 0° à 360° (Systune le permet par exemple), et cette fois-ci, ce serait la courbe bleue qui passerait brutalement le zéro...]
exacte mais elle passerait dans ce cas entre -140° et +140° (en passant par le 180° ou entre -40° et +40° en passant par le 0° = 360°).... donc beaucoup plus gentiment que la courbe bleu qui dans cet état d'affiche passerait de -100° à +100° en passant par le 0° ou 360°....

tu peux le tourner comme tu veux mais le comportement de phase de l'EQ type 2 (donc le graphque bleu) est beaucoup plus violant que le type1 (graphique rouge)

un affichage en groupe-delay reconfirme cela d'ailleurs également !!
avatar
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage
Partage : 6
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Sam 12 Juin 2010, 00:29
Je ne vais pas à l’encontre de ce que tu veux démontrer ! Je ne faisais que réagir à ce que j’ai vu d’écris plus haut sur une interprétation de courbe.

Et quand je disais "gentiment", je soulignais qu’il n’y avait pas de cassure comme le terme "la phase est
tournée brutalement de 180° au point culminant" pouvait le suggérer si on n’a pas l’habitude de lire des diagrammes de phase.

No malaise.

Et au-delà de ça, je suis bien d’accord sur les réactions "particulières" du type-II… (et de sa propension à respecter les phases)

(Yamaha n’a jamais d’ailleurs été très clair là-dessus… Il suffit de lire un de leur mode d’emploi !)


Dernière édition par timecode le Sam 12 Juin 2010, 01:00, édité 1 fois
avatar
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage
Partage : 6
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Sam 12 Juin 2010, 00:52
Pour compléter tes mesures, (et apporter de l’eau au moulin !), je viens de tester à l’arrache sur une tranche : la réaction semble imprévisible et encore plus violente selon le facteur de qualité (Q) et l’espacement entre bandes.
Pour un même écartement : le comportement du filtre est méchant avec la phase pour une combinaison de Q, là où pour d’autres valeurs la phase se comporte mieux.

Mais dans tous les cas, la correction réelle est juste… improbable !


Ce qui est par contre vachement trompeur, c’est l’affichage sur la console par rapport à la réalité. Le jour et la nuit !!! (ou on pourrait lancer une expression synonyme : "Le type I et le type II" ! )

Ceci dit, à l’oreille tu entends tout de suite que y’a un truc qui va pas avant d’en arriver à des résultats pareils. Ca bouffe tellement ce qu’il y a entre les bandes que tu ne corriges pas autant qu’avec un type I.
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1212
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Sam 12 Juin 2010, 08:23
timecode a écrit:Je ne vais pas à l’encontre de ce que tu veux démontrer ! Je ne faisais que réagir à ce que j’ai vu d’écris plus haut sur une interprétation de courbe.
....oups c'est vrai et que mes mots n'étaient pas bien choisi (j'avais fait un copier coller d'un vieu post sur mon forum sans me relire) sorry pour la confusion; je n'aurais pas du parler de tournement brutale de la phase (je vai le corriger....)
néanmoins la phase du signal est tourné à 180° (inversement de phase) à 500Hertz par rapport à la référence - ou eq en bypass! (mais j'aurais du le décrire différrement, je suis d'accord avec toi!!)
sorry encore !!! et surtout merci pour tes explications supplémentaires !

et puis pour d'autres explications sur l'interprétation d'un graphique de phase avec Smaart voici quelques notions extrait de mon propre Forum, mais qui parle plus des filtres Crosover et leur affichage graphiques (sorry, c'est pas de la pub pour mon Forum, mais je voulais pas faire de longs copier/coller!) - mais il y a d'ailleurs aussi une petite mesure d'une boîte Behbeh....
et voici encore un petit papier sur la phase de mon copain Didier à télécharger (du beau travail) ça se trouve sur son site : Techniques du Son
avatar
Co Adminateur
Partage : 3762
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Sam 12 Juin 2010, 17:08
C'est bon tous ces partages, merci Ziggy pour les liens !

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage
Partage : 23
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Lun 13 Déc 2010, 13:04
Super Tuto merci
avatar
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage
Partage : 25
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Sam 25 Déc 2010, 13:44
un grand merci à toi ziggy ... excellent tuto ....

_________________
"je ne marche pas vite mais je ne recule jamais !!"[i]
Moderateur Global
Partage : 1221
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Ven 11 Fév 2011, 00:39
Note: Ce post est la compilation de quelques MP que j'ai échangés avec ziggy.

J'ai lu avec intérêt ton post concernant les EQ. C'est un bon travail car tu prends soin de tracer les courbes plutôt que de dire comme beaucoup que çà sonne plus velu/ovale/pneumatique/etc..., ce qui ne veut rien dire.
Mais, car il y a un mais, tu as fait une généralité d'un cas particulier.
Il est clair que les filtres mis en oeuvre dans le DR260 sont beaucoup plus larges que ceux du 2231. En effet ceux du 2231 font effectivement 1/3 d'octave, et ceux du DR font une octave. En ce qui me concerne, je considère que ni l'un ni l'autre n'est correct, pour la validité sur le terrain. Avec 1/3 d'octave, il n'y a pratiquement pas d'interaction entre bandes voisines, mais ce n'est pas une bonne chose car lorsqu'on monte deux tirettes adjacentes, on s'attend à ce qu'il se passe quelque chose entre les deux! Une octave, ce n'est pas très bien non plus car il y a trop d'interaction et ce n'est pas assez sélectif pour corriger des accidents très serrés.
Ce n'est pas un problème de technologie numérique vs. analogique, on peut faire des filtres larges ou étroits dans les deux domaines, c'est une question de choix des concepteurs. Par exemple, si on prend l'historique DN 27, il avait des filtres assez serrés (ca. 1/2 octave) et quand son remplaçant est arrivé (DN360 je crois), les utilisateurs se sont plaints que ce n'était pas assez "précis". Ce qu'ils voulaient dire c'est qu'une correction à une fréquence donnée se faisait trop sentir sur les bandes voisines. Du coup sur leur EQ numérique, ils ont le choix entre plusieurs types de filtre, dont le DN27 et le DN360.
On ne peut pas dire qu'il y a une seule bonne réponse à ce sujet, car les avantages de l'un sont les inconvénients de l'autre. Filtre étroit=>faible interaction mais réponse combinée tordue. Filtres larges=>recombinaison très régulière mais réglages interdépendants.
Comme tout filtre, il y a une relation directe entre la largeur de bande et la réponse en phase. Plus un filtre est étroit, plus le déphasage est élevé. A noter que, dans tous les cas, à la fréquence centrale, le déphasage est nul. C'est sur les flancs de la réponse que la phase bouge. Et puis aussi, sur un EQ, dans tous les cas le déphasage reste inférieur à 90°, ce qui est un gage de bonne coexistence (tous les vecteurs se recombinent positivement).
Dans la mesure où les équalos du DR sont censés émuler des équalos analogiques, les algorithmes utilisés émulent des filtres analogiques, et donc il vont se comporter de manière semblable (attention, je ne dis pas identique), si on excepte ce qui peut se passer dans l'extrème aigu, là où le théorème de Shannon et la réponse en sinx/x viennent semer un peu le trouble.
J'ai fait énormément de comparaisons entre des filtres/EQ analogiques et numériques et je peux te dire que les différences ne se situent pas là.
Les appareils analogiques ne font pas tout à fait ce qu'on a prévu qu'ils fassent, parce qu'il y a un peu de bruit, un peu de distorsion, un peu de déphasage, des tolérances sur les composants, et des interactions par couplage parasitique (diaphonie, mais aussi couplage entre les différentes sections). Les appareils numériques ne font pas non plus exactement ca qu'on leur dit de faire, parce qu'il y a les erreurs d'arrondi, la quantification, les cumuls d'erreurs.
Mais au final les différences sont minimes pour ne pas dire négligeables, par rapport aux différences liées au choix des concepteurs.

Réponse de ziggy, avec mes commentaires en interligne.

ziggy a écrit:
hello
-- tu dis que je fais d'un cas particulier une généralité; si c'est le cas j'en suis désolé car ce n'était pas du tout mon intention et de mémoire j'avais clairement identifié les références (peut-être ai-je donné l'impression que mes mesures sur le DBX260 seraient valable pour tous les eq numériques qui existent !! ceci est évidemment une abbération ! j'ai peut-être mal formulé mon message) Oui, je pense que la formulation donne à penser que c'est la différence entre deux technologies, alors que c'est la différence entre deux produits.
-- ce que j'ai publié sur le Fofo n'est d'ailleurs qu'une petite partie de mes diverses mesures à ce sujet (notamment sur les consoles Yamaha de la 01V à la PM5D et aussi les divers Driverack etc)


Oui, j'ai vu, et en général il n'y a pas d'ambiguïté, on voit bien que tu parles de produits bien spécifiques.

-- quand tu dis que les différences sont finalement minimes, la plus grande différence reste toute de même le fait qu'un filtre numérique ne fait qu'une émulation d'un truc électrique qui se passe dans un filtre analogique

Oui, mais on pourrait dire au même titre qu'un appareil analogique n'est que la mise en pratique très imparfaite d'un concept scientifique.


et l'énorme gouffre se montre dans certains appareils et par rapport certains réglages (notamment les filtres chez Yamaha ou encore ceux de chez Behringer ou chez DBX qui peuvent faire des choses absolument dingues - et parfois même dangereuses!- à certains moment
l'intention de mon post était d'ailleurs seulement de dire qu'il y a une différence et qu'elle peut être importante dans certains cas (même si elle peut être minime dans d'autres cas)


Oui, le problème majeur est que les algorithmes sont confiés à des programmeurs, qui n'ont qu'une très vague idée (et surtout peu d'intérêt) de la façon dont leurs notions mathématiques se retrouvent entre les mains des utilisateurs. c'est clair que certains produits font n'importe quoi. Ce n'est pas une limitation de la technologie numérique; c'est juste que ce sont des produits mal conçus. La plupart des développeurs DSP sortent leurs produits et comptent sur les utilisateurs pour débugger...
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1057
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Ven 11 Fév 2011, 07:50
Merci Geoff et Ziggy
Vous avez pas fait des mesures entre un Eq analo type Xl42 et les Eq Yamaha par hasard? Je serais curieux de voir une comparaison parceque les Eq Yam sont d'une molesse consternantes a l'utilisation, j'ai toujours un frisson d'horreur quand je vois la courbe torturé alors que j'ai la sensation d'appliquer un petit filtrage délicat confused
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1212
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Ven 11 Fév 2011, 08:38
en premier lieu, merci pour les complements de Geoff
il est vrai aussi que j'ai pu donner l'impression que mes mesures sur le DR260 serait une généralité pour tous les eq numériques; ce qui serait évidemment du nonsens. (mais j'ai fait plein d'autres mesures et en partie publié sur mon site)
mes mesures comparatives sont valable uniquement pour les références que j'ai noté (et tout comme il y a d'énorme différence entre certains eq analogiques il y aussi des différences entre les divers eq numériques, ce qui est logique!!)
le but était de démontrer qu'un DR260 ne fait pas les mêmes choses qu'un 2231 ou qu'un 1231
riata a écrit:Vous avez pas fait des mesures entre un Eq analo type Xl42 et les Eq Yamaha par hasard? Je serais curieux de voir une comparaison parceque les Eq Yam sont d'une molesse consternantes a l'utilisation, j'ai toujours un frisson d'horreur quand je vois la courbe torturé alors que j'ai la sensation d'appliquer un petit filtrage délicat confused
si j'ai fait des mesures aussi sur mon XL42, mais la grande différence se montre toujours avec l'interaction de deux filtres, surtout quand les réglages sont un peu contradictoires (les numériques s'en sortent très souvent très mal!!)

en mesurant sur un seul filtre et une seule fréquence sur un paramétrique on obtiendra à peu près le même résultat sur les deux appareil (par exemple un +10dB sur 1kHz -> les valeurs de gains sont respecté chez Yamaha même si on n'entend pas bien l'action sur le son)
une mesure RTA ne dit pas tout ! (mais je vais voir si je retrouve mes mesures sur le XL42 dans mon ordi)
Moderateur Global
Partage : 1221
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Ven 11 Fév 2011, 14:28
'scuz mwa ziggy, j'aimerais bien aller faire un tour sur ton site (pour te pourrir la vie un peu plus) mais 'chais pas où il est...
avatar
Co Adminateur
Partage : 3762
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Ven 11 Fév 2011, 15:27
www.ziggysono.com/

Le forum : http://www.ziggysono.com/forum/index.php


_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
Moderateur Global
Partage : 1221
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Ven 11 Fév 2011, 16:07
Obrigado!
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1212
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Dim 13 Fév 2011, 11:11
hello
avant tout j'aimerais préciser certains points (pour ne pas me faire mal comprendre):
-- le but de mes messages n'est évidemment pas du tout de proclamer qu'une technologie serait meilleure ou moins bonne que l'autre; mais simplement de dire qu'il y a des différences !!
-- la musicalité d'un appareil ne peut pas se mesurer avec un simple analyseur de spectre !! c'est valable aussi-bien pour les amplis, préampli que pour les égaliseurs et tout autre matériel (compresseur, filtre di-box etc etc ) - on le sait bien : la réponse spectrale de deux amplis de sono peut être absolument linéaire mais la sonorité de ces amplis peut être complètement différente !!)
-- autre point (qui va avec le premier) la représentation graphique sur un écran d'ordinateur d'un événement audio n'est pas synonyme de sonorité en soi !! il est très important de comprendre cela => on ne regarde pas le son mais seulement la représentation graphique de certains aspects de l'événement sonore transformé en tension !! (la différence est réellement aussi importante et grande que la différence entre un dessin d'une maison et la maison même ; un analyseur de spectre genre FFT relève des tensions dans une fenêtre temporelle et calcule et représente certaines choses graphiquement mais ignore ou fausse d'autres aspects du son
-- ne pas croire qu'une émulation numérique de tel ou tel filtre (ou préamp ou compresseur etc) serait l'équivalent exacte de son correspondant analogique (lequel il est censé d'émuler)
-- et puis dernier point : ne pas généraliser ce que je démontre ici comme des cas particuliers valables pour telle ou telle référence !!

deux exemples plus explicites:
j'ai mesuré une sortie d'un proc analogique (en l'occurrence un proc APG) avec du bruit rose; puis j'ai paramétré un processeur numérique (deux en fait : un Xilica et un Driverack) en sorte d'obtenir exactement la même courbe de réponse de Magnitude (le même graphique au petit point près)
eh ben à l'écoute j'obtenais trois sonorité vraiment différentes et distinctes et en échange : en paramétrant les proc à l'oreille pour obtenir quelque chose de très proche (sur une source musicale) de ma référence de base (proc analogique), j'obtenais graphiques (de mesure) vraiment très très différents !! (même résultat de différence en relevant une courbe d'EQ graphique analogique en la transposant dans un eq numérique quelconque)
d'ailleurs tout le monde le sait : on peut régler exactement les mêmes valeurs dans deux appareils de marque différentes et on obtient des résultats différents!!(ce qui est plutôt normale)

dans le cas qui nous intéresse ici, c'est un peu le même débat : si j'égalise une source pour obtenir des sonorités très proches à l'écoute sur les deux eq (01V et XL42), j'aurais un réglage (plus ou moins) différent sur chaque appareil et en conséquence un graphique différent sur l'analyseur FFT) => heureusement car si ce n'était pas le cas, tout le monde se contenterait d'une tranche d'EQ de chez Behbeh ou autres Ales ou Yahms à deux balles sans faire d'histoires....
et dans l'autre sens : un réglage égale (au niveau des valeurs et des chiffres) ne donnera pas la même sonorité!!

Enfin ce n'est pas un scoop car tout le monde le sait que quand on lève le fader de 1kHz sur un eq graphique à 60 euros et la même chose sur un Klark cela donne le même graphique sur un analyseur de spectre (sur bruit rose ) mais pas du tout le même résultat sonore sur une source complexe (la musique!!)

ceci dit et comme vous allez le voir on découvre parfois quand même des choses assez étonnantes et je montre ci dessous quelques mesures comparatives sur un XL42 de Midas et une 01V96 de Yamaha; le but de ce genre de mesure est donc surtout de dénicher d'éventuelles bizarreries ou comportement illogiques....
chez Midas le réglage de la largeur de bande du filtre se fait en BW (Bandwidth et se règle entre 0,2 et 2 octaves ce qui correspond à peu près à un Q de 7 et de 0,7 (je dis à peu près car le véritable Q est dépendant da la fréquence centrale ! pour 1000Hz un BW de 0,2 correspond à un Q de 7,19 et BW=2 => Q=0,67
pour 100Hz un BW de 0,2 correspond à un Q de 7,14 !!!!
j'ai donc comparé certains réglages de filtre et les résultats sur bruit rose relevés par un analyseur FFT à 48kHz de fréquence d'échantillonnage (petite précision : la 01V96 est également à 48kHz et sa latence est de 1,9msec, compensé pour les mesures dans le soft avec un delay )
pour les mesures simples tout reste assez ressemblant. on remarque que les filtres chez Yamaha sont généralement plus large que chez Midas (et l'eq de Type2 semble être encore un peu plus large que le Type1); enfin les réponses se ressemblent entre XL42 et 01V
un seul filtre mis à 1000Hertz pour le Midas XL42 (petite remarque: la sérigraphie sur le potard gain est un peu approximatif et deuxième point : avec le même réglage de gain on obtient 2dB de plus avec un BW de 2 par rapport au BW=0,2
voici les graphiques>>>>>>>

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------
la même chose pour Yamaha 01V96 : les filtres semblent être un peu plus large en générale;
et puis on remarque une toute petite différence entre EQ-Type-1 et EQ Type-2>>>>>>>

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-----------------------------------------------------------------------

c'est ensuite que ça se gâte très sérieusement : c'est quand on combine des filtres et/ou quand on règle des choses contradictoires; une fois de plus on note clairement que le numérique fait parfois des choses très bizarres et surprenantes et pas vraiment ce qu'on attendrait logiquement (ou ce qui reste valable et logique pour le frère analogique = le XL42)

premier exemple: je règle un filtre sur -12dB à 1000Hz et un deuxième filtre à +12dB à 1000Hz ! le XL42 exécute ce qu'on attend et il nous répond avec une parfaite annulation et un jolie flat de 0dB:>>>>>>>

-------------------------------------------------

l'EQ de chez Yamaha, me fait un truc bizarre et on voit que la largeur de l'atténuation n'est pas la même que celle du filtre positif (pourtant les deux sont réglé sur le même Q de 7!!) on obtiendra toute de même un +9dB sur 1000 Hertz!! (attention : c'est valable pour le Type-2 ! le Type1 réagit déjà plus normalement !!)>>>>


autre petite expérience amusante; je cumule deux filtre à 1000Hertz chacun avec une atténuation de -6dB et un Q de 7 ou BW de 0,2 octaves
le XL42 me donne un parfait -12dB (une addition comme je l'attendais); le Yamaha me fait un caprice avec presque -27dB à 1000 Hertz>>>>

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

un autre caprice pour le Yamaha (toujours en type-2) quand je règle un filtre à 100Hertz avec une atténuation de -6dB et un deuxième à 1000Hertz avec -10dB; le Q cette fois-ci à 0,7 (ou BW de 2)
le Yamaha me fabrique encore une fois un vilain notch de -26dB, cette fois-ci à environ 400Hertz; le XL42, imperturbable, fait ce qu'on attendait : deux atténuations larges et douces
>>>>>>>>>>>>>

-------------------------------------------------


pour ne pas être injuste je précise quand-même que ces vilaines choses se produisent sur l'EQ chez Yamaha surtout en EQ-Type-2
voici le même réglage mais en Type1 !! et on retrouve pratiquement de graphique du Midas

-------------------------------------------------
mais comme je l'ai dit en haut: quand j'écoute de la vraie musique précisément à travers ces deux appareils aux réglages siii semblable (Type1) je n'ai pas le même résultat sonore pour autant (j'ai vérifié à l'oreille) !! n'en parlons pas du Type2 qui est vraiment vraiment bizzare !!
il est impossible de mesurer la musicalité d'un appareil avec un simple analyseur de spectre !!!

pour finir j'aimerais encore remarquer quelques points qui ne sont des secrets pour personne:
- chez Yamaha il ne faut pas trop se fier au graphique qui s'affiche sur le petit LCD c'est juste une béquille pour visualiser approximativement !!
- chez Yamaha malgré une superbe précision à la mesure les filtres sont mous mous mous !! (il faut être un peu bourrin pour obtenir un résultat valable à l'oreille! et surtout ne pas régler avec les yeux !!)
- chez Midas c'est presque le contraire : les sérigraphies ne sont pas très juste (autant pour les fréquences que pour les gain et/ou pour le BW) mais qu'est-ce que c'est efficace ! le moindre mouvement sur un potard s'entend toute de suite !!
-- d'ailleurs le réglage de la fréquence est vraiment vraiment très nerveux !! on bouge d'un millimètre et on est toutes de suite 200 ou 300 Hertz plus bas ou plus haut ! il faut aller en toute finesse et très doucement !

bon, enfin j'espère que ces quelques considérations seront utils pour certains (même s j'apporte rien qu'on ne sache pas déjà !)
vous souhaitant un bon dimanche
avatar
Modérateur
Modérateur
Partage : 1057
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Dim 13 Fév 2011, 11:24
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
Partage : 689
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

le Dim 13 Fév 2011, 12:07
ziggy a écrit:pour finir j'aimerais encore remarquer quelques points qui ne sont des secrets pour personne:
- chez Yamaha il ne faut pas trop se fier au graphique qui s'affiche sur le petit LCD c'est juste une béquille pour visualiser approximativement !!
- chez Yamaha malgré une superbe précision à la mesure les filtres sont mous mous mous !! (il faut être un peu bourrin pour obtenir un résultat valable à l'oreille! et surtout ne pas régler avec les yeux !!)
- chez Midas c'est presque le contraire : les sérigraphies ne sont pas très juste (autant pour les fréquences que pour les gain et/ou pour le BW) mais qu'est-ce que c'est efficace ! le moindre mouvement sur un potard s'entend toute de suite !!
-- d'ailleurs le réglage de la fréquence est vraiment vraiment très nerveux !! on bouge d'un millimètre et on est toutes de suite 200 ou 300 Hertz plus bas ou plus haut ! il faut aller en toute finesse et très doucement !

Merci pour ce post assez interressant.
Par contre "chez Yamaha", il existe quand même de très (qui a dit trop ?) nombreuses consoles numériques, et je ne suis pas sûr que la 01V96 était la meilleure à comparer à une tranche d'XL4 !!! Razz

Je suis bien d'accord par contre sur le fait qu'en equalisant, il ne faut pas regarder l'écran d'une Yam, sinon, on prend peur et on change de métier !

Sinon, en termes d'audio, j'ai comparé justement un couple de mx412 dans une 01V96 avec un second, branché dans en ligne dans la même console via une XL42 dans laquelle j'insérais des 160.
Je trouve (à titre personnel) que les eqs de l'XL42 "nettoyent" mieux que celles d'une 01V96. Par contre, si le gain de l'XL42 n'est pas à 15h, y'a personne...
Avec une toute petite diff dans une salle de résonnance "moyenne" et 150 personnes devant, j'ai fini sans l'XL42.
Non pas parceque cela ne fonctionnait pas bien, mais parceque au prix de l'XL42, la supplément significatif de qualité qui sortait des enceintes n'était pas au rendez-vous.
-cela ne m'a pas empèché de rentrer en parc deux XL42 - Laughing
Contenu sponsorisé

Re: [TUTO] Les Différences entre un eq-analogique et un eq-numérique

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum